Les résultats du week-end

7 novembre 2018 - 21:16

Ce week-end était à tendance féminine avec 4 rencontres pour nos joueuses sur les 7 rencontres (hors plateaux jeunes) officielles qui se tenaient sur les différents stades du département.

Samedi, les féminines à 8 se rendaient à St Bonnet le Courreau pour leur début en Coupe de la Loire. L'équipe locale de Hautes Chaumes s'imposait non sans mal face aux renardes sur le score de 4 buts à 1. Il en manquait peu pour tenir le coup et passer ce 1er tour.

Nos U15 féminines en entente avec l'USEM recevaient Roche St Genest et le match allait être à sens unique avec une très belle victoire de nos joueuses 5 - 1.

Les U18 féminines également, accueillaient à Marols le club de la Ricamarie. Un très beau match qui allait voir la victoire des locales sur le score de 6 à 2.

Juste avant elles, nos U13 accueillaient en Coupe Pitch nos voisins et amis de l'USEM. Pas de miracle pour nos renardeaux qui s'inclinaient lourdement 6 buts à 1 mais n'ont pas démérité.

Nos critériums se rendaient à Aveizieux mais ils ne purent rien faire et s'inclinent de peu 2 buts à 1.

Lundi soir, l'équipe à 7 recevait l'USSVM. Comme d'habitude, nous vous proposons un résumé du match par Ness : "Eshf 3 - USSVM 2
1er tiers temps 1-0 : C'est avec un très fort vent que s'est déroulé ce match. D'ailleurs c'est grâce à Eole que Scie le vin ouvre le score de façon très astucieuse. Par la suite la rencontre était équilibrée.
2eme tiers temps 3-1 : Sur une belle action, Chipper double la mise au début du 2eme tiers temps. Malgré la réduction du score des visiteurs, Dze donna 2 buts d'avance à son équipe.
3ème tiers temps 3-2 : Le vent rendait la fin de match de plus en plus difficile. Les joueurs de St Victor en profitaient pour inscrire un second but juste avant le coup de sifflet final.
Match très agréable malgré les conditions de jeu. Casse croûte très agréable aussi avec les adversaires. Et un grand merci à Diodes pour toutes ses lumières."

 

Enfin, nous ne pouvons revenir sur la douloureuse défaite de nos joueuses à 11 lors du 4ème tour de la Coupe de France ce dimanche au Gachet.

C'était jour de gala dimanche au stade municipal du Gachet à Boisset St Priest. Le stade accueillait, un mois après nos garçons au même niveau, le 4ème tour de Coupe de France pour nos féminines cette fois. Le terrier recevait les voisines rhodaniennes du club de Pontcharra St Loup, évoluant en Régionale 2, une division au-dessus de la notre.

L'ambiance était festive avec sono et speaker officiel (merci encore une fois Hervé Réocreux) et une buvette (désolé de ne pas avoir pu en proposer 2 à cause des risques dus aux conditions météo venteuses annoncées) tenue de main de maître par nos bénévoles.

Ce sont près de 220 personnes qui étaient présentes au bord de la main courante pour supporter leur équipe et parvenir à se hisser au 5ème tour de cette CDF, synonyme de tour fédéral et donc entrée des clubs de Division 2 féminines (comme l'ASSE).

Le début du match voit les Renardes se lancer avec envie dans la partie, soutenues par un public acquis à leur cause. Les joueuses de Pablo Plumeri encaissent mais se remettent en ordre de marche et commencent à se montrer dangereuses sur de longs ballons vers l'avant. Acculées en défense, nos joueuses font état d'un bel état d'esprit en ne lâchant rien et se créant, occasionnellement, quelques occasions. Mais la possession est adverse et les sueurs froides présentes dans le cou des supporters.

Les 5 dernières minutes de la première mi-temps voient un festival de Christelle Sahuc dans les cages qui repousse 3 ou 4 grosses occasions franches des adversaires. Grâce à elle, le score reste vierge à la mi-temps.

Le retour des vestiaires est, comme souvent malheureusement, difficile. Les rhodaniennes obtiennent un coup franc sur le côté gauche. Très bien centré au point de pénalty, Amandine Roiron s'envole au dessus de tout le monde mais sa tête dévie simplement le ballon au 2ème poteau où une joueuse adverse, opportuniste, vient offrir à Pontcharra l'ouverture du score. Le coup est dur pour nos joueuses mais les supporteurs peuvent apprécier le regain d'énergie que les renardes mettent dans leur jeu. La hargne est visible et aucun ballon n'est lâché. Il faut revenir au score. Malheureusement, avec seulement une gardienne remplaçante, Fred Vial n'a pas beaucoup de possibilités pour faire tourner son effectif ou tout du moins reposer certaines joueuses en difficultés, notamment avec la cheville douloureuse de Vanille ou les douleurs au genou de Louise. De plus, les crampes se font sentir pour certaines alors qu'il reste encore 30 minutes de jeu.

Malheureusement, c'est le moment où les joueuses du Rhône en profitent pour inscrire leur 2ème but. C'est le coup dur, d'autant plus que la fatigue se fait vraiment ressentir chez les joueuses.

Mais la volonté est du côté des Renardes qui continuent de pousser. Il n'y a plus rien à perdre donc le bloc remonte un peu. Et sur une énième montée de nos joueuses, Elodie reprend de la tête un corner de Laura côté droit. Le ballon est contré et revient sur Elo qui en profite pour cadrer sa frappe. L'ESHF revient légèrement au score. Rien de mieux pour relancer les spectateurs qui n'en demandaient pas tant.

5 minutes plus tard, sur un contre adverse, nos joueuses se font prendre dans le dos en jouant le hors-jeu. La joueuse adverse n'en demandait pas tant et vient jouer le 1 contre 1 face à Christelle. Défi remporté par la visiteuse qui recreuse l'écart au score.

C'est le choc mais dans la minute suivante, Laura, en grande forme ce jour, obtient un pénalty sur un nouveau crochet à l'intérieur de la surface. Elle se permet même de se faire vengeance elle-même en le transformant dans la foulée. Le stade est chaud, l'ambiance monte pour les dernières minutes. Nos joueuses n'ont plus rien à perdre et Pik quitte même son poste arrière pour aller de l'avant avec ses camarades. Nos filles continuent de pousser jusqu'au coup de sifflet final.

Défaite 3 buts à 2.

C'est en pleurs que la plupart de nos filles sortiront du stade sous les applaudissements des nombreux supporters présents mais aussi ceux de leurs adversaires du jour qui leur font une haie d'honneur pour leur sortie.

Soyez sûres mesdemoiselles, que vous n'avez pas à rougir de votre performance, que oui, bien sur, vous étiez proches du niveau national de cette Coupe de France, mais que vous avez déjà marqué l'histoire du club. Tout le monde se souviendra de vos exploits pour en arriver là. Et à vous de vous remobiliser, vous remotiver, pour faire une saison exceptionnelle à l'image de cette CDF.

Et sachez que les personnes présentes ce dimanche pour vous voir, même si elles ne sont pas là tous les week-ends au bord du terrain, suivent vos performances de près car pour eux, vous êtes aussi importantes que n'importe qu'elle équipe au club.

Je termine ceci en remerciant toutes les personnes présentes et les nombreuses personnes qui ont œuvré pour faire de ce jour une belle fête de sport!!!

Commentaires

+